Terre Rouge: l’hospitalité au bout du monde…

Un pays Diois, passé un minuscule village et une petite bergerie, au bout d’un long sentier escarpé, on arrive enfin à Terre Rouge. C’est une large demeure en pierres, quelques granges et autres bâtiments restant à rénover, entourés de jardins, d’arbres fruitiers, d’ânes et de quelques poules.

C’est ici que vit Gilles depuis 16 ans avec sa fille Luna. Depuis 6 mois, Aurore et Joseph, ainsi que leur fils Isaïe les ont rejoints. Bien que le lieu soit isolé, il ne désemplit pas de visiteurs. Un gîte peut accueillir des familles de vacanciers, tandis que de nombreux voyageurs viennent donner un coup de main pour entretenir le jardin, cuisiner, garder un œil sur Isaïe ou construire une magnifique yourte. Les amis de tous âges affluent également pour partager une soirée autour du feu, un couscous à la marocaine ou une baignade dans la rivière en contre-bas. Même Martial, le berger, y amène régulièrement ses chèvres en pâture, apportant avec lui un fromage bien frais ou quelques giroles arrachées à des pentes escarpées. Il accompagne ses visites de précieux conseils ou dictons tels que « si on consommait des orties régulièrement, on pourrait fermer une pharmacie sur 3 ! ».

Le lieu est donc très pittoresque et très vivant. Des larges tablées discutent gaiement sous les poiriers, à côté de la cuisine d’été, tandis que les poules picorent les poires fraîchement tombées. Chacun y apporte son énergie personnelle et ses idées créatrices. C’est ce qui fait la richesse du lieu, même si certaines cohabitations peuvent parfois s’avérer un peu tendues…

Et pour les photos, c’est par ici:

heliYourte-18

Si vous souhaitez visiter ce lieu, vous pouvez contacter Gilles directement en remplissant ce formulaire:

Advertisements