La Recyclerie du Vigan, une longue aventure

J’ai passé une semaine à donner un coup de main à la Ressourcerie du Pont au Vigan dans les Cévennes, mais impossible de vous en parler sans vous présenter d’abord les guerriers Arc-en-ciel…

Il y a 15 ans, après des études en éducation populaire, Elise et Uto ont sillonné les routes pendant 5 ans en présentant un spectacle de pantomime sur la paix nommé “Noir et Blanc”. Puis ils ont rassemblé des centaines de personnes autours de la “Marche du vivant” en 2007 contre le réchauffement climatique et la glaciation sociale. Elle a relié les Pyrénées à Paris (1 000 km) en 4 mois. Ils se sont ensuite installés dans des cabanes au milieu de la forêt dans le Cantal, puis dans les Cévennes, en atteignant une belle autonomie. C’est à ce moment qu’ils ont organisé les premiers “Souffle du rêve”. Ils ont malheureusement dû quitter leurs cabanes et se sont retrouvés au Vigan. Mais loin de se décourager, ce défi a marqué le début d’une nouvelle aventure !!

Ils ont décidé de louer les 3 5000 m² d’une ancienne usine textile pour y installer une ressourcerie, cad un lieu ouvert au public avec de nombreux espaces:

  • une recyclerie où ils revendent des meubles, des vêtements, des jouets, des bibelots
  • des ateliers de remise en état: menuiserie, travail du métal, test électrique…
  • des ateliers artistiques: couture, peinture, instruments de musique…
  • des espaces culturels et de détente: cinéma, bibliothèque, espace enfants…
  • mais aussi une cuisine, un bureau, beaucoup de pièces de stockage…

En une semaine, j’y ai nettoyer et ranger beaucoup d’objets et même les bords de la rivière voisine, cuisiner beaucoup de légumes, cueilli des plantes sauvages, rencontrer beaucoup de gens ayant des envies similaires aux miennes, participer à nombreux cercles de paroles… Bref, beaucoup de moments enrichissants qui donnent de l’espoir !!

Alors si vous avez envie de soutenir ce magnifique projet, rendez-vous sur le site HelloAsso où ils ont lancé une collecte pour pouvoir acheter le lieu. Une super vidéo y montre aussi les débuts de la recyclerie…

Et voici quelques photos de mon passage à la Recyclerie du Pont:

IMG_0192

 

Advertisements

Bergers franciscains au cœur des montagnes

Une fois passé la magnifique ville perchée de Sisteron, nous nous enfonçons dans la montagne sur plus de 20 km . Après de nombreux virages, nous arrivons de nuit au milieu de la forêt. Nous déchargeons les deux mulets que nous avons dressé à la traction pour les propriétaires, et nous nous mettons en route dans le noir… Au bout d’une 20aine de minutes, nous arrivons devant de petites cabanes entourées d’ânes et de mulets, nous voilà enfin arrivé chez François et Corinne !

C’est ici, à 1 200 m d’altitude, au cœur de la nature, que François a décidé de s’installer, il y a presque 30 ans. Il a commencé par construire de petites cabanes rudimentaires en bois, avant de les relier à l’eau de source et à des panneaux solaires. Il y vivait seul avec ses brebis, chèvres, ânes et mulets et toute une basse-cours jusqu’à ce que Corinne ne le rejoigne.

Ayant adopté un mode de vie franciscain, sobriété et autonomie sont les maîtres-mots. Le chauffage et l’eau chaude se font au bois, les panneaux solaires alimentent quelques ampoules, mais les repas sont pris habituellement à la bougie. Le couple produit son propre pain et son propre fromage. Ils font du maraîchage et travaillent le sol à la traction attelée. Ils passent la majeur partie de leur temps dans la montagne, à garder leur troupeau de chèvres pour éviter les attaques de loups, très présents dans la région.

En été, ils accueillent quelques volontaires pour leur donner un coup de main grâce au site “Volontaires Nature”.

Et voici quelques photos du lieu:

franciscain 7 bis