La filature de Chantemerle

En 1976, Longomaï rachète une ancienne filature de laine à l’arrêt depuis 7 ans. Le propriétaire transmet son savoir-faire et la filature repart ! Les machines sont peu à peu remplacées, mais elles restent mécaniques et fonctionnent toujours à l’énergie hydraulique. La filature transforme ainsi chaque année environ 12 tonnes de laine en provenance de moutons locaux pour confectionner des pulls, châles, chaussettes, couvertures, manteaux, bonnets…

C’est un long procédé qui débute par le lavage de la laine en été, après la tonte et le tri. La laine doit ensuite sécher, et est stockée jusqu’à son utilisation. Chaque produit est issu d’un savant mélange de laine de qualités et couleurs variées (Mohair blanc, Bizet brun…) qui, après mélange et ensimage (ajout d’huile), passe dans la cardeuse puis dans la fileuse pour obtenir différentes qualités de fils. Ces derniers sont ensuite mis sur des cônes et assemblés de 1 à 3 brins, afin de pouvoir être tissés ou tricotés. Les pans de tissage et de tricots sont ensuite assemblés  à la main dans l’atelier de couture…

Par le passé, plusieurs familles habitaient à la filature. Aujourd’hui se sont des membres des autres filatures qui se relaient sur le lieu pour assurer l’entretien des machines, la production et l’ouverture du magasin. Les produits sont aussi vendus sur de nombreux marchés, notamment en Suisse sur les marchés de Noël…

Pour en savoir plus, voici le site Internet de la filature 🙂

Et voici quelques photos:
IMG_0290

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s