Chaque évènement a sa raison d’être

Mon initiation spirituelle a en réalité démarré avant mon arrivée en Inde, alors que j’étais encore en Afrique. Confrontée à une culture tellement différente de la mienne, je me battais tous les jours pour changer les choses, pour alléger le fardeau de la pauvreté. Mais plus je me démenais, et plus je me demandais si le modèle que je tentais de transmettre était le bon, si les choses devaient vraiment changer dans ce sens. Je me demandais pourquoi l’écart de développement avec l’Europe était si grand, pourquoi les femmes avaient tant d’enfants, pourquoi certains mourraient avant d’avoir atteint 2 ans, pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Et une nuit, je me suis faite cambrioler. Je me suis là encore demandée pourquoi ? Pourquoi moi et surtout est-ce que j’aurais pu empêcher cet évènement ? Et j’ai soudain réalisé que ce besoin de tout comprendre, de tout contrôler, inhérent à l’Homme moderne, est un obstacle à la paix intérieur. Je pourrais me demander pendant ma vie entière « pourquoi » sans jamais obtenir de réponse… Ou je peux simplement accepter que cela fait partie de l’ordre des choses, et que même si cela me paraît parfois triste, cruel ou injuste, ce n’est que ma perception subjective, mais que dans la cadre global des choses, chaque évènement est prévu et nécessaire.

Cela ne veut pas dire que tout est écrit d’avance, et qu’il ne faut pas se battre pour ses idées ou ses valeurs. Bien au contraire. Mais il faut accepter les évènements qui ne dépendent pas de nous, comme des choses bonnes par essence, et spécialement s’ils tendent à nous contrarier. C’est cette vision qui permet à l’Homme de rebondir, de s’adapter et de transformer tout évènement en une force positive. Une réalité actuelle, un évènement passé, je ne peux pas les modifier, mais je peux contrôler ma manière de réagir par rapport à eux. Je peux choisir de plonger dans le désespoir, ou bien d’en profiter pour développer une énergie créatrice. N’est-ce pas ce que font de nombreux artistes torturés ? Si je me fais licencier par exemple, je peux m’apitoyer sur mon sort, et me demander pourquoi pendant des mois, ou bien profiter de cette rupture pour démarrer une nouvelle vie, plus en adéquation avec mes aspirations. De même, lorsqu’on perd un être cher, on ressent un immense vide, on a l’impression que la vie va s’arrêter. Mais la vie autour de nous continue sans nous, alors on a le choix de se laisser terrasser par le chagrin, ou de remplir ce vide laissé par des actions positives… Tout est une question de choix, d’orientation de l’esprit et de force de caractère ! L’utilisation de la bombe atomique est sans aucun doute l’un des évènements les plus tragiques de notre histoire… Mais n’est-ce pas cet évènement qui a empêcher jusqu’à présent l’éclatement d’autres guerres mondiales tout en favorisant l’apparition des mouvements mondiaux en faveur de la paix et de la liberté ? (Auroville même a été créé peu après)

Cette idée peut être utilisée dans la vie de tous les jours, non pas pour devenir un spectateur passif de sa propre vie, mais pour accepter les évènements négatifs qui nous touchent, et les transformer en énergie positive. Une rupture amoureuse peut-être l’occasion de se remettre au sport, une jambe cassée l’occasion de passer plus de temps avec ses enfants, un retard de train l’occasion de faire une rencontre, d’acheter un livre… Mais si on passe son temps à se concentrer sur l’évènement négatif, on ne se rend même pas compte de la « chance » qu’il nous offre…

Après mon séjour en Afrique, j’aurais pu m’apitoyer longtemps sur le sort des tchadiens n’ayant pas “l’esprit d’entreprise” et sur les ONG qui aggravent bien souvent la situation. Mais j’ai choisi de garder une leçon positive: cette manière de vivre en communauté et proche de la nature, en consommant local et en produisant peu de déchets. Tant de valeurs que nous avons perdu dans les pays soi-disant “développés”… Et si au lieu de pousser les pays d’Afrique à entrer dans la société de consommation, nous remettions notre propre modèle en question? C’est ainsi que j’ai décidé de m’intéresser à la permaculture.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s