“Le pouvoir du moment présent”

Voici un livre lu il y a plusieurs mois, lorsque j’étais prise au piège dans la chaleur de Calcutta. Il constitue une excellente introduction et explication de la méditation Vipassana.

Je comprends que nous nous identifions sans cesse avec notre esprit, nos idées, nos pensées. Mais il existe en fait un « nous-même », complètement indépendant de cet esprit. Et c’est ce « nous-même » qu’on essaie d’atteindre à travers la méditation, en faisant taire nos pensées. Mais il est, au départ, extrêmement difficile de faire taire ses pensées, car notre esprit est vagabond, infatigable, et il nous bombarde constamment de pensées les plus diverses. Donc, le plus simple est d’abord de se contenter d’observer ses pensées, le plus objectivement possible. On se place dans la position d’un observateur extérieur qui viendrait regarder une pièce de théâtre… On commence alors à se rendre compte que nos pensées vont dans tous les sens, sont parfois irrationnelles et surtout elles ne se limitent qu’à deux catégories. Nous pensons toujours soit au passé, soit au présent. Que ce soit des souvenirs heureux ou malheureux, des espoirs ou des peurs, toutes nos pensées sont orientées soit vers le passé, soit vers le futur, mais jamais dans le présent.

On se rend aussi compte que des émotions sont attachées à ces pensées. On peut alors commencer à observer ces émotions de la même manière, de la façon la plus neutre possible. On essaie de disséquer ces émotions et ces pensées, à la manière d’un scientifique qui dissèque une grenouille, sans ressentir de la joie ou de la peine, simplement en observant. On se rend compte que toutes nos peines sont créées par notre esprit, que ce soit une peine passée qui nous fait toujours souffrir, ou une situation heureuse qu’on a perdue, ou bien encore une rêve d’un meilleur futur car la situation actuelle nous déplaît, ou la crainte de perdre ce qu’on a… Toutes ces émotions sont un pur produit de notre esprit, car le seul moment important est le présent. C’est l’unique moment où nous vivons, et c’est là que nous pouvons agir. Regretter un amour perdu, craindre de louper un examen, par exemple, n’ont en fait aucun sens, il serait beaucoup plus rationnel de ne pas y penser, et de se concentrer soit à rencontrer une nouvelle personne, soit à réviser son examen.

Toutes nos peines sont en fait issues d’une résistance de notre esprit à ce qui existe dans le présent, soit par désir ou par aversion. Pour se détacher de ces peines, il faut arriver à accepter la situation présente, sa réalité mais aussi son impermanence. Chaque réalité change, tel un fleuve qui coule. Ce qui est vrai à cette minute, ne le sera déjà plus la minute d’après. Il est donc inutile de souffrir pour une réalité éphémère. Il faut apprendre à vivre dans le présent en l’acceptant totalement, et avec cet esprit positif mon présent va devenir beaucoup moins douloureux. Atteindre l’éveil, c’est atteindre cette paix de l’esprit : vivre dans le présent en se détachant de son esprit et de ses émotions. Lorsqu’on atteint ce stade, on a compris que nos souffrances sont impermanentes, et qu’elles ne viennent pas de l’extérieur, mais de l’intérieur. Ce n’est pas le monde extérieur qui nous est hostile, mais notre esprit qui nous le fait croire. Pourquoi m’énerver si quelqu’un m’insulte ? C’est son problème et c’est exactement ce qu’il attend. Si je refuse son insulte et reste calme, je reste en paix, alors que lui est en rage. De même, pourquoi craindre de perdre un amour ? Il faut pouvoir aimer sans attente aucune, accepter de donner sans attendre rien en retour (mais c’est très dur pour l’ego). Dans ce cas, il n’y a pas de déception, pas de souffrance, pas de peine, juste la joie de donner. C’est seulement après une très longue observation de ses pensées et de ses émotions, qu’on commence à entrevoir ces réalités… Alors si vous voulez devenir un simple observateur, et non plus un jouet de votre esprit souffrant à la première occasion lisez ce livre (désolée téléchargement en anglais, existe en français, sous le nom “Le pouvoir du moment présent” de Eckhart Tolle ):

power of now(cliquer pour télécharger)

Advertisements

One thought on ““Le pouvoir du moment présent”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s